BELGIQUE — LE CINEMA TUNISIEN A L'HONNEUR AU FESTIVAL «CINEMA MEDITERRANEEN DE BRUXELLES»

Sample Image

2018-11-30 09:12:45

 

Le cinéma tunisien sera à l'honneur à la 18ème édition du Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, qui se tiendra du 30 novembre au 7 décembre 2018.

 

Parmi les 8 films en compétition internationale qui concourent pour les différents prix, dont le Grand Prix, le Prix du Jury Jeune, le Prix Cineuropa, le Prix de la Critique et le Prix du Public, la Tunisie sera en lice avec le long-métrage de fiction «Fatwa» de Mahmoud Ben Mahmoud.

 

Sample Image

 

Le cinéma tunisien sera présent dans cette manifestation dans deux sections hors compétition. Ainsi, seront projetés :
Le film «Mustapha Z», de Nidhal Chatta sera proposé dans la section «Panorama»,  

La Tunisie sera également présente avec le film de Kaouther Ben Hania, «Les pastèques du Cheikh», dans la section «Coup de coeur du court»

 

Voici la programmation tunisienne de cette année : 

 

Sample Image

 

FATWA, de Mahmoud Ben Mahmoud
En compétition et en avant-première au Festival

 

Résumé : Brahim Nadhour, un Tunisien installé en France depuis son divorce, rentre à Tunis pour enterrer son fils Marouane, mort dans un accident de moto. Il découvre que Marouane militait au sein d’une organisation salafiste et décide de mener son enquête pour identifier les personnes qui l’ont endoctriné. Peu à peu, il en vient à douter des circonstances de sa mort.
Plus qu’un film de vengeance, le réalisateur nous livre un plaidoyer pour la tolérance et la paix.
Le film a été présenté au dernier Festival du Film de Gand, il a eu le Tanit d’Or aux Journées Cinématographiques de Carthage et le Prix de la Meilleure Interprétation masculine pour Ahmed Hafiane.

 

Sample Image

 

MUSTAFA Z, de Nidhal Chatta

Résumé : À la veille des premières élections présidentielles libres, Mustafa, homme ordinaire à qui son épouse reproche son manque d’ambition, décide de se révolter contre un système arbitraire qui l’étouffe et l’emprisonne.
Cette comédie noire met en exergue les absurdités de la société tunisienne avec ironie et sarcasme.

 

Sample Image

 

LES PASTÈQUES DU CHEIKH, de Kaouther Ben Hania

Résumé : Cheikh Taher est un imam pieux et respecté. Il accepte de prier sur la dépouille d’une femme qu’il ne connaît pas, mais son acte de piété s’avère être le péché de trop qui précipitera la spoliation de son pouvoir par Hamid, son jeune sous-fifre machiavélique et ambitieux.

Pour plus d’info : http://www.cinemamed.be/