FRANCE — L’EGYPTE INVITEE D’HONNEUR DU FESTIVAL DU FILM ARABE DE FAMECK - VAL DE FENSCH

Sample Image2018-10-01 15:18:43

 

La 29ème édition du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch - se déroulera du 3 au 15 octobre 2018 avec, comme pays invité, l'Égypte.

 

Le jury longs-métrages sera présidé par le réalisateur Samuel Theis. L'invité d'honneur est l'historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora.

 

56 films seront projetés toutes sections confondues. 15 000 spectateurs sont attendus dans les salles.


La 29ème édition du Festival du Film Arabe tourne son regard vers l'Égypte, «berceau du cinéma arabe», qui a longtemps régné par la quantité et la qualité de films portés par des comédiens et réalisateurs talentueux, à l'image d'Omar Sharif ou de Youssef Chahine auquel le Festival rendra hommage cette année. Aujourd'hui, de jeunes réalisateurs égyptiens prometteurs se font connaître sur la scène internationale. Leurs films expriment leur vision de la société.

Pour cette édition, place aussi à l'Algérie, au Maroc, à la Tunisie, au Liban, à l'Irak, à la Syrie, avec des cinéastes qui nous montrent leurs images, loin des préjugés et des visions médiatiques stéréotypées. Ces films révèlent le travail de réalisateurs qui nourrissent une réflexion sur le monde arabe « enfiévré » actuel, utilisant la caméra pour nous offrir aussi les paysages lumineux de leurs pays.

 

 

En 2018, le cinéma arabe, présent dans les grands festivals internationaux, s'est distingué avec plusieurs films qui seront aussi à l'affiche du Festival de Fameck. Le public pourra faire son choix parmi les quarante longs-métrages et seize courts-métrages sélectionnés : fictions ou documentaires, drames ou comédies. Des œuvres qui suscitent une émotion forte, qui interrogent les frontières entre nos pays, qui invitent à la réflexion et au débat. Les luttes sociales, les chaos politiques, la guerre, mais aussi la soif de vivre, le désir de liberté, d'amour, la préservation de l'environnement : autant de sujets évoqués !

 

En outre la Tunisie sera présente avec Sarra Labidi, en sélection avec son premier long-métrage "Benzine" (Prix IMA - TV5 Monde pour un premier long-métrage de fiction au Festival des Cinémas arabes 2018 de Paris); le film raconte le combat de Salem et Halima, à la recherche de leur fils unique disparu : il avait choisi l'émigration clandestine vers l'Italie quelques jours après le 14 janvier 2011.


L'autre film qui sera présent, "Vent du Nord" de Walid Mattar, un film tourné sur les deux rives de la méditerrannée : la France et la Tunisie.

 

Des courts-métrages honoreront aussi la Tunisie : "Valse de l’aube" de Emna Najjar, "Bolbol" de Khedija Lemkecher et "Quand le ciel se mit à crier" de Kays Mejri.

 

Pour plus d'information : www.cinemarabe.org