ALGÉRIE — POLÉMIQUE AUTOUR DE LA PROJECTION DE L’ORANAIS EN ISRAËL

 El Watan - Jeudi 28 mai 2015


Selon le site el khabar. com, le réalisateur Lyès Salem a finalement décidé de retirer son long métrage L’Oranais de la participation au Festival du film méditerranéen d’Ashdod 2015, dans les territoires palestiniens occupés par Israël. Dans la journée d'hier, un début de polémique s'était déclaré sur le sujet. Même si le réalisateur avait précisé qu’il n’allait pas se rendre personnellement en Israël, le ministère de la Culture a vivement réagi dans l'après-midi.

 

 

 L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), qui a coproduit le film avec la société française Dharamsala, a demandé au réalisateur de donner «des explications à l’opinion publique nationale».

 

Plus que cela, l’AARC, qui a financé le film a hauteur de 22%, endosse la responsabilité de cette projection à son partenaire français qui, lui, a supporté 76% des frais de production. «Le producteur Dharamsala endosse et assume toute la responsabilité de cette participation et nous lui avons demandé officiellement de retirer le film du festival», indique le document de l’agence algérienne. Cette dernière reconnaît tout de même que c’est le partenaire français qui détient les droits de diffusion du film à l’international.

 

Les organisateurs du Festival du film méditerranéen d’Ashdod, qui se tiendra le 10 juin prochain, avaient déjà conçu une affiche pour le film qui devait être projeté sous la bannière de l’Algérie. D’ailleurs, ils ont pris le soin de coller le drapeau algérien à côté de l’intitulé du film. Or, l’Algérie n’entretient pas de relations diplomatiques avec l’Etat hébreu.

Ali Boukhlef - El Watan - Jeudi 28 mai 2015.