Ridha Baccar n’est plus !

Nous avons appris avec une immense douleur le décès de Ridha Baccar, pur produit hammam-lifois, responsable des équipes des jeunes de football, et cinéaste aussi, et ce suite à une crise cardiaque.


L’équipe du site web cinematunisien.com, présente ses sincères condoléances à tous ses proches et amis et en particulier sa sœur Selma. Ridha repose en Paix.

Voici un petit mot de son ami Moncef Ben M’rad.

 

RIDHA Baccar était un amoureux de la vie et du cinéma. A 18 ans il était membre du Ciné club d’HammamLif avec sa sœur Selma Baccar la grande figure du cinéma et de la politique.

 

Il réalisera un beau court métrage BOUSSADIYA (Portée disparu), le poète et chanteur des rues et des nuits… Toujours à la recherche de sa fille bien aimée, accompagné d’une musique africaine pure... Il réalisa un plan séquence avec une caméra suspendue au plafond et reliée a une corde qu’on avait enroulée comme un caoutchouc. Puis ce fut le déclic et la camera tourna autour d’elle même a grande vitesse alors que Boussadiya dansait… C’était la belle époque…

 

Puis Ridha migra vers le cinéma professionnel où il fut assistant et producteur... Plus tard il se consacra à son agence de voyages, à la formation des jeunes footballeurs d’Hammam-Lif et à ses nombreux amis du rond point de la ville.

 

Moncef Ben M’rad