Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

JCE 2008 / PRIX DU PUBLIC Version imprimable Suggérer par mail

http://photos-c.ak.fbcdn.net/photos-ak-snc1/v471/88/85/676825868/n676825868_1217002_3110.jpg

 

Le rideau est tombé, hier, mercredi 3 décembre 2008, sur les JCE. Suite au vote des spectateurs, qui ont constitué le jury de cette 15ème session :

« L’ENFANT ROI » de Mohamed Houssine GRAYAA a remporté le prix du public du meilleur court
métrage tunisien

« CINECITTA » de Ibrahim LETAIEF a reçu le prix du public du meilleur long métrage tunisien

Exercice démocratique qui a eu lieu comme suit :

Après chaque projection d’un long ou d’un court métrage tunisien, le public présent s’est exprimé en attribuant une note de 1 à 5 et en remettant les bulletins dans les urnes. Ensuite, Kais ZAIED responsable du prix du public et Zakia BOUASSIDA , sa collaboratrice, procèdent au dépouillement du scrutin. La moyenne pondérée est calculée selon les notes attribuées sur chaque bulletin.
Opération supervisée par le collectif indépendant et neutre « CINEFILS »
Les films tunisiens en lice pour ces prix du public, ainsi que tous les autres films au programme des JCE 2008, ont été choisis par la délégation à la Commission de l’union européenne.

------------------------------------------------

Mohamed Houssine Grayaa


Né en 1971 à Tunis, Mohamed Grayaa a d'abord grandi à Tunis avant de retourner vivre auprès de ses grands-parents dans le village dont il est originaire. Son éducation se fera à la fois par ses lectures, les enseignements de son instituteur et la transmission orale de ses grands-parents. Après un passage de 3 ans dans l'enseignement, il entre au Centre des Arts Dramatiques du Kef en 1996. Il entame ensuite une carrière d'acteur. Khorma de Jilani Saadi où il tient le rôle principal le fera connaître du grand public. L'enfant roi est son tout premier film.

L’ENFANT ROI

SYNOPSIS

Elevé par son grand-père Wali à qui ses parents l'ont confié, Bouba grandit dans le respect de la nature et de la vie. Son grand-père l'initie au savoir des plantes utiles et lui enseigne les cycles de la vie et des saisons.

Un jour, alors qu'il est âgé de 6 ans, il est enlevé par Kiafi, le maître diable.
Après une absence de 3 ans, il revient au village, nanti de plus grands savoirs, il connaît le secret des plantes médicinales et le langage des oiseaux mais il est sous l'emprise de Kiafi.
Pour le ramener parmi les siens, Wali son grand-père va lui rappeler les premiers principes qui ont marqué son enfance.

Liste artistique & Technique
Auteur : Souleyman Djigo Diop
Adaptation : Ameur Mathlouthi
Réalisation : Mohamed Houssine Grayaa
Conception, figurines et décors : Boubacar Boukhari
 
Manipulation, interprêtation et animation :
• Yacine Abdelli
• Amel Atrache
• Houda Mathlouthi
• Maher Nechi
• Rym el Hamrouni

Musique : kais Mabrouk
Production : Audimage – La Méditerranéenne

----------------------------------------------------

Ibrahim Letaïef


Après des études en Sciences de la Communication à Paris I, Ibrahim Letaïef s'oriente vers le cinéma. Il commence sa carrière de producteur en 1994 avant de fonder sa propre société de production, Long et Court en 1997. Il réalise en parallèle plusieurs courts-métrages dont Visa (2004) et Je vous ai à l'œil (2006). Cinecitta est son premier court-métrage.


CINECITTA
Ibrahim Letaïef


Synopsis
:
Désespéré par le refus de la commission d’aide au cinéma, Chahine se demande comment il va faire pour trouver l’argent nécessaire à la réalisation de la comédie policière qu’il a en tête. Il a alors l’idée folle d’aller le chercher où il se trouve : dans le coffre d’une banque. Aidé de ses deux complices (son producteur et son chef opérateur), il scénarise et met en scène le cambriolage… Le hold-up accompli, les trois compères, contraints de vivre cachés dans un appartement en attendant que les choses se tassent vont aller de coups de théâtre en révélations. En effet l’appartement a été sous-loué et son locataire, un avocat corrompu en fuite, est poursuivi par de dangereux malfrats… Le commissaire qui enquête sur le braquage n'est pas non plus au-dessus de tout soupçon… L’argent passera de mains en mains avant … de revenir à la banque ! Tout est bien qui finit bien, le film se fera et se sera enrichi entre-temps de toute une galerie de personnages chers au cinéma italien auquel le film rend hommage.


Liste artistique :
Monem Chouayet, Daly Ben Jemâa, Mohamed Grayaa, Dorra Zarrouk, Med Ali Nahdi, Jamel Madani, Jaâfar Guesmi, Jamel Sassi, Jacqueline Bismuth, Lilia Kalaâi, Fayçal Tirari, Taoufik Hammami.

Liste technique
:
Scénario & Réalisation : Ibrahim Letaïef
Image : Karim Ayari
Monteur : Karim Ben Yahia
Musique : Atef Lakhoua
Son : Moncef Taleb
Production : Long & Court
 
Par Amel Saadallah            
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


 

Powered by  MyPagerank.Net