Advertisement

Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

ABONNEZ-VOUS

À NOS CHAINES

 

Recherche

Sample Image

Dans les salles

le 5 décembre

 

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

LA TUNISIE INVITEE D'HONNEUR DE LA PROCHAINE EDITION DE «MALMO ARAB FILM FESTIVAL» MOUHAMAD KEBLAWI Version imprimable Suggérer par mail

Sample Image2018-11-17 08:45:09

 

Tunis, 14 nov. (TAP, par Fatma Chroudi)

 

Créer un pont de  dialogue et de partage entre Orient et Occident qui aide à donner une meilleure image du monde arabe, qui coupe avec l'image négative transmise par certains médias occidentaux et qui ne traduit généralement pas la réalité de la région, est la principale vocation du «Malmo Arab Film Festival» (MAFF), fondé par Mouhamad Keblawi, ancien réalisateur de documentaires et producteur.


Ce Suédois d'origine palestinienne a, en marge de sa présence à la 29ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage, annoncé dans une interview accordée à l'agence TAP, que la Tunisie sera l'invitée d'honneur de la neuvième édition du Festival qui se tiendra du 4 au 8 octobre 2019.

 

Sample Image

 

Parlant de la naissance du Festival, cet ancien documentariste, directeur et fondateur du MAAF, a rappelé que l'idée de lancer un festival arabe pour le cinéma en occident n'est pas nouvelle puisqu'elle remonte à près de 35 ans.

Bien avant le MAFF, il y avait des festivals comme la manifestation «Cinémas arabes» créé par l'Institut du monde arabe à Paris (IMA), le Festival du Film Arabe à Rotterdam aux Pays-Bas, le Festival International du Film Oriental à Genève (FIFOG) et le Festival du cinéma arabe à Berlin. Sur le continent américain, il existe près de trois festivals de cinéma arabe; et il en existe aussi un à Sydney, en Australie.



La particularité du MAAF est qu'il est orienté vers les pays scandinaves où le film arabe était quasi absent. Keblawi se souvient que durant son séjour de plus de 22 ans en Suède, il n’avait auparavant vu de cinéma arabe que rarement, à la télévision ou lors de festivals scandinaves ou ailleurs en Europe.

A propos de la création du MAFF, il a évoqué une forte demande à voir du cinéma arabe de la part des Suédois d’origine arabe. Les révolutions du printemps arabe avaient également suscité la curiosité des suédois eux-mêmes envers la culture de la région. Le film arabe s'est avéré être la voie qui pouvait permettre, favoriser et répondre à cette demande.

Le projet de création du MAAF précédait le début des bouleversements arabes. Cet ancien de la chaîne Arte à Berlin avait commencé en 2010 à rentrer en contact avec les responsables et sponsors suédois du film pour lancer le premier noyau d'un Festival du cinéma arabe à Malmo.

Mouhamad Keblawi avait choisi de donner à  son festival le nom de Malmo, ville à la température clémente par rapport aux autres villes suédoises, son emplacement au sud du pays étant le seul point de passage menant vers le reste du vieux continent, via le pont suspendu la reliant à Copenhague. En dehors des locaux, plus de 165 nationalités différentes habitent la ville et la communauté arabe est assez présente.

Tant d'éléments et d'indices favorables l'ont encouragé à lancer ce Festival du film arabe, aidé par des fonds suédois.
Côté financements, la tâche n'était pas évidente, puisqu'il fallait convaincre les différents intervenants de l'efficacité de son projet. Il devrait avoir l'approbation de ministères comme celui de la Culture et du Tourisme, ainsi que le Swedish Film Institute, structure en charge du cinéma dans le pays.

Après des débuts assez difficiles en 2011 et 2012, le Festival a commencé à se développer en 2013, se constituant une large base populaire grâce à l'affluence massive du public. Une situation qui avait aidé à convaincre les responsables suédois.

Le Festival se tient habituellement sur cinq jours et propose une sélection de près de 100 films par session. Le point culminant a eu lieu en 2014, avec une tournée dans toutes les villes suédoises durant laquelle Keblawi dit avoir projeté un panorama des meilleurs films, incluant ceux primés durant cette année-là.

Cette stratégie a offert une meilleure visibilité pour le MAFF qui s'est renforcée avec le lancement en 2015 du Marché du film du MAFF, formule d'aide en partenariat avec le Swedish film Institute, pour constituer un fond d'aide aux films arabes et la mise en place de coproductions arabo-suédoises. Le premier prix avait été attribué au film “Beauty of The Dog” de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania.



Le Festival propose quatre compétitions pour les longs et courts-métrages de fiction et documentaires. En plus de la section arabian nights, des projections matinales pour les écoliers et élèves, des master-classes et des ateliers sont organisés.

Depuis 2015, le Festival invite un pays arabe chaque année pour des rencontres avec leurs homologues suédois. Dans le choix des films en compétition, le MAFF opte pour la parité des sexes. Ceci concerne les films, leurs thèmes et les gens travaillant sur les films. La représentativité des femmes est assez présente, notamment dans les networks producers, atteignant jusqu'à 30%.



La grande majorité du public du MAFF est constituée de Suédois, à raison de plus de 65%, ce qui explique que le Festival réussisse à capter l'intérêt des cinéphiles locaux.

Le MAFF est un festival purement arabe en Suède, et il existe aussi à Stockholm un autre Festival pour les cinémas du Sud, «Cinema Africa». Il ambitionne de travailler davantage sur la présence du public, le choix et le nombre des films, ainsi que sur l'élargissement de la durée du Festival.

FATY

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


 

À VOS AGENDAS ! PROCHAINS FESTIVALS


FESTIVAL CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE BRUXELLES

18ème édition du 30 au nov. au 7 déc. 2018.

 

TOZEUR INTERNATIONAL FILM FESTIVAL

1ère édition du 5 au 8 décembre 2018.

 

Sample Image

FENETRE SUR LE CINÉMA DE TUNISIE

1ère édition du 10 au 13 décembre 2018.

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DOCUMENTAIRE DE KHOURIBGA

10ème édition du 10 au 13 décembre 2018.

 

Sample Image

FESTIVAL PANAFRICAIN DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION À OUAGADOUGOU (FESPACO

26ème édition du 23 février au 2 mars 2019.

 

Sample Image

LUXOR AFRICAIN FILM FESTIVAL

8ème édition du 15 au 21 mars 2019.

 

FESTIVAL DU CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE TETOUAN

25ème édition du 23 au 30 mars 2019.

 

GABES FILM FESTIVAL

4ème édition du 12 au 18 avril 2019.

 

Sample Image

FESTIVAL D'ANNABA DU FILM MÉDITERRANÉEN

4ème édition du 24 au 30 avril 2019.

 

QUI EST EN LIGNE

Il y a actuellement 11 invités en ligne

Powered by  MyPagerank.Net