Advertisement

Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

HERGLA REDECOUVRE SA MEMOIRE CINEMATOGRAPHIQUE Version imprimable Suggérer par mail

Sample Image2018-08-18 19:25:55


Communiqué — Créées en 2005, les Rencontres Cinématographiques de Hergla se sont constituées en un lieu d’échanges culturels et cinématographiques entre l’Afrique et la Méditerranée.

 

Ces Rencontres seront au rendez-vous pour la 13ème fois du 25 au 28 août 2018.


Les projections en plein air, les débats et les ateliers de formation sont l’occasion d’échanger des idées et des expériences pour les  professionnels du cinéma et des jeunes venus d’horizons multiples.


Situé sur le littoral tunisien, ce petit village de pêcheurs qu’est Hergla incarne parfaitement l'âme afro-méditerranéenne. L'Association culturelle Afrique-Méditerranée s’est donnée comme vocation de la célébrer et de la promouvoir. Au cœur de la Méditerranée, à mi-chemin entre l’Afrique et l’Europe, la manifestation est devenue le lieu idéal pour jeter les bases de rapports plus humanistes et plus nuancés entre le Nord et le Sud.

Cette année, la 13ème session des Rencontres Cinématographiques de Hergla coïncide avec le 50ème anniversaire du passage du grand cinéaste italien Roberto Rossellini, (initiateur historique du «néoréalisme»), et son équipe par Hergla pour le tournage de la série des films «Les Actes des Apôtres». Un événement encore très vif dans la mémoire commune des habitants de ce beau village côtier de la Tunisie.

Cet anniversaire va être pour nous une précieuse occasion de restituer à la ville de Hergla et à la Tunisie une partie de sa mémoire cinématographique. Un travail de recherche de longue haleine nous a permis de repérer, puis de faire numériser en haute définition, des images inédites ou oubliées de Hergla et de la Tunisie. Un travail de préservation d’archives, concrétisé grâce à l’aide d’amis cinéastes et producteurs tunisiens et étrangers, et en partenariat avec quelques centres d’archives spécialisés.


Des belles retrouvailles vont avoir lieu entre des techniciens et comédiens du cinéma des deux rives de la Méditerranée (Tunisie, Italie, France, Espagne, Suède) qui ont travaillé ensemble dans les années soixante et soixante-dix sous la direction du grand maître de cinéma Roberto Rossellini et du grand cinéaste et dramaturge espagnol Fernando Arrabal…

Les invités d’honneur de Hergla  pour cette occasion seront : Renzo Rossellini, fils du réalisateur Roberto Rossellini et directeur de production du film, Carlo Fioretti, assistant du directeur-photo et cadreur sur le tournage de «Les Actes des Apôtres», Pino Bertucci, technicien d’éclairage il y a 50 ans dans l’équipe de tournage et Nacer Ktari, 1er assistant de Roberto Rossellini.


A 86 ans, le grand dramaturge Fernando Arrabal vient de nous confirmer son retour en Tunisie, il revient 48 ans après le tournage à Hergla. Il sera accueilli par Hassen Daldoul, producteur exécutif pour la SATPEC de «Viva la Muerte», Férid Boughedir, cinéaste et 1er assistant de Fernando Arrabal, ainsi que Kassem Larbi Ben Nakaa, régisseur général sur le tournage de «Viva la Muerte».

 

Nous avons invité aussi le cinéaste Abdellatif Ben Ammar, 1er assistant de Rossellini sur le film «Le Messie», et réalisateur du court-métrage «Sur les traces de Baal» consacré au tournage de «Viva la muerte», Lotfi Layouni, directeur photo, producteur et surtout réalisateur du court-métrage «Un gosse dans la foule», tourné à Hergla en 1967, Mohamed Kouka, comédien tunisien parmi ceux qui ont  joué un rôle important dans «les Actes de Apôtres», et enfin Mehdi Chaouch, acteur principal interprétant le petit Fando dans le film «Viva La Muerte» de Arrabal…

 

Hergla 2018 sera un lieu extraordinaire pour évoquer la mémoire des premiers pas du cinéma en Tunisie après l’indépendance, car nos invités font partie de la première génération de cinéastes et de techniciens du cinéma tunisien, formés dans les écoles de cinéma de la rive nord de la Méditerranée.

Le programme cinéma 2018 prévoit la projection de plusieurs œuvres cinématographiques tournées à Hergla dont : «Les Actes des apôtres» de Roberto Rossellini (Italie, France, Allemagne et Espagne, 1968), «Docteur Popaul» de Claude Chabrol interprété par Jean-Paul Belmondo (France, Italie, 1972), «Un Garçon dans la foule» de Lotfi Layouni, (Tunisie, 1967), «Sur les traces de Baal» de Abdellatif Ben Ammar (Tunisie, 1971), le documentaire «Hergla» avec des images précieuses sur la vie du village, produit en 1966 par la société de production suédoise Sebra Film, «Viva la Muerte» de Fernando Arrabal (France,Tunisie, 1971).

 

 La TV tunisienne présentera pour l’occasion quelques programmes d'archives tournés dans les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix à Hergla.

Pour compléter la restitution de ce patrimoine audiovisuel important au public de Hergla, nous avons prévu aussi de mettre en place une exposition de 60 photos réalisées par «Carlo Fioretti» en 1968, à l’occasion de son passage par Hergla pendant le tournage de «Les Actes des Apôtres». De belles photos qui illustrent les différentes activités artisanales du village comme le travail de la «halfa».

Le programme des projections cinématographiques sera complété par la présentation de films sur la préservation de la mémoire cinématographique en Tunisie.
 
Dans le même esprit de cette 13° session, les Rencontres Cinématographiques de Hergla essayent de mettre ensemble des fragments de mémoire d’une belle ville comme Hergla qui, en 50 ans, enregistrant comme partout réussites et échecs, a fait, comme toutes les régions de Tunisie, un long parcours vers la modernité.

 

Les organisateurs de la manifestation proposent une table ronde les matinées des 27 et 29 août, afin de sensibiliser les acteurs de la société civile quant à l’importance de notre patrimoine filmique et iconographique tunisien et l’urgence de le préserver.

Les ateliers pour enfants et jeunes cette année vont, eux aussi, suivre la mouvance,  invitant les nouvelles générations à prêter plus d’attention à la préservation du patrimoine au niveau privé et familial, et cela sous la direction de notre ami  Kamel Bellil, et en collaboration avec le Ciné-Club de Tunis et l’Association Hergla El Mostakbal.

 

Pour plus d'info : http://www.herglacinema.org/

 

Sample Image

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


 

Powered by  MyPagerank.Net