Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

BIENTOT ICI

 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 513
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 1296
Jaquettes: 0
ESPAGNE — LE FESTIVAL DU CINÉMA AFRICAIN DE TARIFA ET TANGER COMMENCE DANS 10 JOURS Version imprimable Suggérer par mail

 2017-04-18 20:41:52

 

Le Festival de Cinéma Africain de Tarifa et Tanger (FCAT) commence dans 10 jours à peine !

Communiqué — La quatorzième édition du FCAT, ce sont 70 films, dont 20 premières en Espagne, 26 films en compétition, 5 prix, et plus d’une trentaine de pays représentés. Le plus important festival consacré aux cinémas d’Afrique et sur l’Afrique dans le monde hispanophone se déroule du 28 avril au 6 mai 2017 à Tarifa, en Espagne.

 


Pour la deuxième année consécutive, le festival aura également lieu à la Cinémathèque de Tanger, la ville qui fait face à Tarifa, de l’autre côté du détroit de Gibraltar, au Maroc, du 30 avril au 5 mai.

Les 70 films à l’affiche de cette édition 2017 proviennent de 17 pays africains, 6 pays européens et 3 pays du Moyen Orient. De ces titres, 20 sont des premières espagnoles, toutes sections confondues.

Films en compétition

13 longs-métrages documentaires et de fiction dans la section "Hypermétropie".
12 courts-métrages documentaires et de fiction dans la section "En bref".

Films hors compétition

Afroscope. Une sélection de films explorant des questions aussi actuelles et médiatisées que les frontières, les territoires et les identités. La section se divise en trois parties :

L’Afrique comme elle va : 5 films, dont 2 courts-métrages et 3 documentaires ;


Frontières : 9 films, dont 7 documentaires et 2 fictions ;

 

Regards d’Espagne : des films tournés par des cinéastes espagnols qui ont osé regarder l’ailleurs et en donner une interprétation très personnelle et souvent poétique. La sélection de 5 films comprend trois documentaires, une fiction et un court-métrage expérimental.

L’Afrique en rythme. La section présente quatre documentaires centrés sur l’expression musicale du continent.

Rétrospective Alain Gomis.

 

Une rétrospective quasi intégrale de l’œuvre du cinéaste franco-sénégalais. Il s’agit de 6 longs-métrages de fiction qui lui ont valu de nombreuses distinctions et nominations. A noter que «Félicité» (2017), programmé en ouverture de cette quatorzième édition du FCAT, est également signé par Alain Gomis.

Focus : cinéma tunisien contemporain.

 

Une section composée de 5 films s’interrogeant sur un possible renouveau du cinéma tunisien et qui le mettent en relation avec la nouvelle ère dans laquelle est entrée la Tunisie, après la chute de Ben Ali en 2011.

Nous, les Aliens.

 

Quatre documentaires réalisés par des cinéastes espagnols qui ont posé leur regard sur les aspects communs et les relations qui se sont tissées au fil du temps entre l’Espagne et certains pays d’Afrique, notamment du Nord et de l’Ouest.

L’Afrique du Sud et l’apartheid. Une sélection de 3 films centrés sur les périodes de l’apartheid et du post-apartheid.

Hommage à Cheick Fantamady Camara.

 

Cette édition du FCAT est dédiée à un cinéaste guinéen qui nous a quittés trop tôt, en janvier dernier. Le film «Il va pleuvoir sur Conakry» (2006) sera projeté en son hommage. Le film met en image avec humour les péripéties d’un caricaturiste amoureux, fils d’imam, mais il aborde aussi les aspects qui freinent l’essor de la Guinée.

Le FCAT inaugurera cette 14ème édition avec le film «Félicité» (2017), le nouveau film d’Alain Gomis, un artiste à qui l’on vient d’attribuer le Grand Prix du Jury à Berlin et – pour la seconde fois dans sa carrière, ce qui n’était arrivé qu’à un seul cinéaste auparavant – la plus haute récompense du Fespaco. Ce long-métrage de fiction raconte l’histoire d’une femme indépendante et orgueilleuse qui travaille comme chanteuse dans un bar de Kinshasa. Un jour, son fils est blessé dans un terrible accident. Alors qu’il est à l’hôpital, Félicité essaye de réunir l’argent nécessaire à son opération.

Comme toujours, le FCAT est aussi l’occasion de rencontrer certains auteurs de films, dans les salles ou autour d’un apéritif. Il offre aussi l’opportunité de se former : cette année «l’Arbre à Palabres» s’installe à la Cinémathèque de Tanger, incontournable compagne de ce festival, qui accueille aussi, outre une douzaine de films de la programmation, des débats et des séances scolaires. La Cinémathèque fête ses 10 ans cette année et se donne pour mission de développer la culture cinématographique au Maroc.

Des films, mais aussi…

Pour ceux qui désirent faire un «arrêt sur image», le programme des activités parallèles propose, à Tarifa, des expositions réunissant des photographies de la jeunesse marocaine, des affiches de la lutte contre l’apartheid ou des dessins et aquarelles d’une réinterprétation de Don Quichotte sur le fleuve Niger ; des promenades littéraires dans les ruelles du centre historique de Tarifa, en compagnie d’écrivains des deux rives du détroit de Gibraltar ; pour les petits, des fables et des légendes narrées par des conteurs d’Afrique de l’Ouest; enfin, pour les noctambules, le concert de l’artiste hispano-africaine Astrid Jones and the Blue Flaps, et tous les concerts que les bars de Tarifa organisent lors des «Nuits du festival».

Un travail qui continue toute l’année

Le festival ne se contente pas simplement de projeter des films, il accomplit avant chaque édition un travail de numérisation, puis traduit et sous-titre les films en espagnol.

 

«Al Tarab», l’association organisatrice du festival, possède d’ailleurs un fonds de plus de 900 titres africains ou sur l’Afrique, sous-titrés en espagnol.

Cette médiathèque africaine, qui se trouve à l’Université de Séville, est accessible aux étudiants et au public pour consultation sur place. Les films de ce fonds filmique circulent toute l’année grâce au dispositif «Cinenómada», à travers lequel ont été organisés en 2016, à titre d’exemple, environ 50 cycles répartis en 220 séances, dans 50 villes espagnoles, en collaboration avec le tissu associatif et culturel, générant ainsi de nouveaux publics pour ces cinémas et des revenus pour les auteurs et les ayants-droit des œuvres.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


ABONNEZ-VOUS À NOS CHAINES

 

À VOS AGENDAS ! PROCHAINS FESTIVALS

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM AMATEUR DE KÉLIBIA

32ème édition du 12 au 19 août 2017.

 

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE HERGLA

12ème édition du 21 au 23 août 2017.

 

CINÉBANLIEUE 2017

 

 

FESTIVAL DU CINÉMA AFRICAIN DE KHOURIBGA

20ème édition du 9 au 16 septembre 2017.

 

FESTIVAL FRANCOPHONIE MÉTISSÉE

Du 26 septembre au 19 octobre 2017.

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM ARABE DE GABÈS (FIFAG)

3ème édition du 29 septembre au 5 octobre 2017

 

FESTIVAL DU CINÉMA ARABE DE MALMO

Du 6 au 10 octobre 2017.

 

FESTIVAL D'ANNABA DU FILM MÉDITERRANÉEN
3ème édition du 11 au 17 octobre 2017.

 

FESTIVAL CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE MONTPELLIER

Du 20 au 28 octobre 2017.

 

JOURNÉES CINÉMATOGRAPHIQUES DE CARTHAGE

28ème édition du 4 au 11 novembre 2017.

 

FESTIVAL DES CINÉMASD'AFRIQUE DU PAYS D'APT (84) FRANCE

15èmeédition du 10 au 17 novembre 2017.

 

FESTIVAL DES 3 CONTINENTS DE NANTES

39ème édition du 21 au 28 novembre 2017.

 

RENCONTRES D'AFLAM À MARSEILLE

5ème édition du 22 au 26 novembre 2017.

 

 

 

FESTIVAL DU CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE BRUXELLES

17ème édition du 1er au 8 décembre 2017.

 

CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

QUI EST EN LIGNE

Il y a actuellement 7 invités en ligne

Powered by  MyPagerank.Net