Advertisement

Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

ABONNEZ-VOUS

À NOS CHAINES

 

Recherche

Sample Image

Dans les salles

le 5 décembre

 

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

FRANCE — LES RENDEZ-VOUS DU CINÉMA TUNISIEN À PARIS Version imprimable Suggérer par mail

2017-02-10 14:13:03

 

Par Marie de Peyster pour cinematunisien.com

 

Enthousiasme et émotion à l’occasion de la projection du film «Un conte de faits» de Hichem Ben Ammar, ce jeudi soir au cinéma «La Clef» à Paris.

Malheureusement, le réalisateur n’a pu venir présenter son film, faute de visa, ceci soulevant une fois de plus le problème des visas accordés par la France aux artistes tunisiens (*).

 

 

 

Nous avons d’autant plus regretté la présence de Hichem Ben Ammar que son film a soulevé de très nombreuses questions et remarques, et qu’il aurait évidemment été le meilleur pour y répondre : l’enfant prodige, musicien de génie, le rôle de la famille dans son ascension vertigineuse vers la perfection, les relations avec les parents et les petites sœurs, le rôle de la société civile et le non-rôle des institutions en Tunisie, les études, les sacrifices, le passage à l’âge adulte…


Le jeune garçon est sans aucun doute la star de ce film, mais le père, tout aussi investi que son fils, voire davantage, est un personnage subtil et touchant dans son investissement total dans la réussite de son fils, dont il vit le succès par procuration. Son amour est sans doute un peu étouffant pour le jeune, mais aussi un gage de réussite dans cette compétition difficile, exigeante, rigoureuse, et non gagnée d’avance.

 

Marie de Peyster

 

 

(*) "Je regrette vivement de n'avoir pu assister à la projection du 9 février 2017 à laquelle j'ai été si aimablement invité. Il se trouve que mon visa Shengen de quatre ans venait à expirer et que, pour le refaire, il me fallait constituer un dossier qu'il m'était impossible de fournir dans les délais à cause de la situation de mon entreprise. Ce n'est donc pas d'un refus des autorités françaises qu'il s'agit mais de l'impossibilité pour moi en tant que cinéaste et producteur de remettre les éléments et justifications requis". Hichem Ben Ammar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


 

À VOS AGENDAS ! PROCHAINS FESTIVALS


FESTIVAL CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE BRUXELLES

18ème édition du 30 au nov. au 7 déc. 2018.

 

TOZEUR INTERNATIONAL FILM FESTIVAL

1ère édition du 5 au 8 décembre 2018.

 

Sample Image

FENETRE SUR LE CINÉMA DE TUNISIE

1ère édition du 10 au 13 décembre 2018.

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DOCUMENTAIRE DE KHOURIBGA

10ème édition du 10 au 13 décembre 2018.

 

Sample Image

FESTIVAL PANAFRICAIN DU CINÉMA ET DE LA TÉLÉVISION À OUAGADOUGOU (FESPACO

26ème édition du 23 février au 2 mars 2019.

 

Sample Image

LUXOR AFRICAIN FILM FESTIVAL

8ème édition du 15 au 21 mars 2019.

 

FESTIVAL DU CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE TETOUAN

25ème édition du 23 au 30 mars 2019.

 

GABES FILM FESTIVAL

4ème édition du 12 au 18 avril 2019.

 

Sample Image

FESTIVAL D'ANNABA DU FILM MÉDITERRANÉEN

4ème édition du 24 au 30 avril 2019.

 

QUI EST EN LIGNE

Il y a actuellement 19 invités en ligne

Powered by  MyPagerank.Net