Advertisement

Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

HAMOUDA BEN HALIMA Version imprimable Suggérer par mail

2017-01-21 20:59:14

 

Hamouda Ben Halima (H'lima) est né le 10 Février 1935 à Moknine, est venu à la mise en scène par le montage de films, qu'il a étudié à l'IDHEC à Paris.

 

Après quelques courts-métrages «De la terre et des hommes» (1962), «Folklore à Monastir» (1963), Ben Halima s'affirme avec son premier long-métrage «Khlifa le teigneux» (1969) comme un des cinéastes les plus originaux du Maghreb, l'un des seuls à posséder un style qui s'éloigne totalement de l'imitation du cinéma occidental : un style poétique et un rythme «différent» non exempt d'humour qui est directement issu de cette vieille civilisation tunisienne pour laquelle Ben Halima éprouve plus que de l'admiration : une authentique passion.

 



Depuis «Le Réverbère» en 1972, il a abandonné la réalisation mais a écrit les dialogues de «Les Zazous de la vague» de Mohamed Ali Okby en 1992 et «Un été à la Goulette» de Férid Boughedir en 1996.

Rédacteur en chef des Actualités Tunisiennes de 1963 à 1967.

Filmographie de Hamouda Ben Halima :

  • 1962 : De la terre et des hommes (CM).
  • 1963 : Folklore à Monastir (CM).
  • 1967/1969 : Khelifa le Teigneux (Khlifa Lagraa).
  • 1971/72 : Le Réverbère (El Mosbeh el Modhlem) un des trois récits de : Au pays de Trarani.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


 

Powered by  MyPagerank.Net