Advertisement

Recherche


Mardi 11 mai 2017

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 500
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 317
Jaquettes: 0
FRANCE — Sortie du film malgache ADY GAZI de Lova Nantenaina Version imprimable Suggérer par mail

 Dans le cadre des Mercredis du cinéma de l’AFASPA
 en partenariat avec la CCAS d'EDF, le CE de la Caisse d'Epargne, présentent


En Sortie nationale le Mercredi 8 avril 2015 à 20h

 

Au cinéma La Clef, 34 rue Daubenton à Paris

(métro Censier-Daubenton)

ADY GAZI de Lova Nantenaina

 

 

Débat à l’issue de la projection en présence du réalisateur et des producteurs.

 

Participation aux frais 5€


Grand Prix Eden du Documentaire Lumières d'Afrique de Besançon
Prix Fé Nèt Océan Indien FIFAI Le Port
 
«Les Chinois fabriquent les objets, les Malgaches les réparent». Il y a ceux qui font des chaussures à partir de pneus, ceux qui fabriquent des lampes à partir de boîtes de lait condensé sucré, ceux qui transforment en médicaments et savon les os de zébus. Imaginons un instant un futur où le système économique viendrait à lâcher : ceux qui tomberaient de haut auraient peut-être du mal à se relever, tandis qu’à Madagascar, on saurait s’adapter grâce à ce sens de la débrouille, le «ADY GASY».

Nos ancêtres disaient : «Comme on lance un lasso aux cornes des zébus, on lance la parole aux cœurs des gens sensés». Telle est l’ambition démesurée de ce film, vous restituer la parole de notre grande terre peuplée de rochers, de zébus et d’ancêtres bienveillants; peuplée aussi d’artistes, de paysans, et de débrouillards en tout genre. Cette parole, qu’elle explique les gestes ou les âmes, est toujours digne, souvent enjouée ou cocasse, parfois désemparée ou révoltée, mais jamais amère.

«J’ai cherché à construire ce film comme on construit un KABARY, l’art oratoire traditionnel. Créer un KABARY consiste à observer le quotidien afin d’énoncer, sous forme de proverbes, des vérités fondées sur l’expérience. Ces proverbes sont le socle de l’argumentation, ils conduisent à l’exposition d’un point de vue à faire partager. A partir de la terre, certains personnages cultivent du riz ou des légumes. A partir de boîtes de conserve usagées, d’autres fabriquent des jouets, des lampes à pétrole ou des instruments. Pour ma part, c’est à partir d’images et de sons, que je tente de faire un KABARY en construisant le film par étapes et par assemblage comme ceux que je filme construisent leurs objets ou leur spectacle».

Pour plus d'info : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  / www.afaspa.com

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net