Advertisement

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 524
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 344
Jaquettes: 0
FRANCE — A la recherche du mari de ma femme et challat de Tunis à Paris Version imprimable Suggérer par mail

 Projection de A la recherche du mari de ma femme de Mohamed Abderrahman Tazi (Maroc/1993/88’), suivie d’extraits de Le Challat de Tunis de Kaouther Ben Hania (Tunisie/2014) et de Uzzu de Sonia Ahnou (Algérie/2011/22’)

Mercredi 11 Mars à 19h30

A la Maison de la Tunisie, 45 A Boulevard Jourdan, 75014 Paris
Station tramway : Montsouris Tombe Issoire


 

Entrée gratuite

 

Projection organisée dans le cadre de l’alliance cinématographique, un partenariat entre le Maghreb des Films et les réseaux maghrébins ATLAS (Algerian Talents and Leaders Association), AMGE Caravane (Association des Marocains en Grandes Ecoles) et l’ATUGE (Association des Tunisiens des Grandes Ecoles).

 

Débats animés par Mouloud Mimoun, journaliste pour le quotidien El Watan (ancien chroniqueur et rédacteur en chef de l’émission France 3 «Mosaïque») et avec pour invitée Fatma Oussedik, sociologue,et professeur à l’université d’Alger (également membre du réseau «Wassila», collectif pour le droit des femmes).

A la recherche du mari de ma femme

Un riche bijoutier de Fès, Hadj Benmoussa, polygame, semble gérer «harmonieusement» l’entente entre ses trois femmes jusqu’au jour où Houda, la 3ème épouse, jeune et belle, est répudiée pour la troisième fois.
Le réalisateur se penche avec humour sur sa propre enfance, alors que petit garçon, fils d’un père bigame et petit-fils d’un grand-père polygame, il grandissait au sein d’un harem heureux.

Plus grand succès commercial au Maroc

Uzzu


Dans Uzzu, Sonia Ahnou fait parler de jeunes Kabyles qu’elle connaît bien au sujet de l’amour, du couple, la virginité, des sentiments, du regard des autres, des conventions, de la différence entre hommes et femmes... La cinéaste s’implique, en apparaissant parfois dans le cadre ou en posant quelques questions.

Le Chalat de Tunis

Tunisie, avant la révolution. Un homme à moto, armé d’un rasoir, balafre les fesses des femmes qui arpentent les trottoirs de Tunis. On l’appelle le Challat, «la lame».

Fait divers, rumeur ou mise en scène politique, d’un quartier à l’autre, tout le monde en parle, mais personne ne l’a jamais vu. Dix ans plus tard, alors qu’avec le Printemps Arabe les langues se délient, une jeune réalisatrice obstinée enquête pour élucider le mystère du Challat de Tunis.

La projection est organisée dans le cadre de l’Alliance Cinématographique.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net