Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

«Mon cinéma à Moi» : Une action de sensibilisation à la disparition des salles de cinéma en Tunisie Version imprimable Suggérer par mail
 En parallèle aux Journées Cinématographiques de Carthage l’Association Tunisienne d’Action pour le Cinéma (ATAC) organise une exposition urbaine à l'Avenue Habib Bourguiba, Tunis du 16 au 24 Novembre 2012.
 
PRÉSENTATION DE L’ACTION

Le champ de la distribution cinématographique tunisien souffre actuellement de deux problématiques majeures, à savoir la désaffection des salles de cinéma par le public ainsi que de la diminution du nombre de salles de cinéma de façon inquiétante. En effet, la Tunisie comptait 114 salles de cinéma dans les années 70 du siècle dernier alors que maintenant elle compte seulement 12 salles, et cela sur tout le territoire. Beaucoup de salles sont actuellement fermées et tombent en ruine d’autres ont été transformées en magasins, restaurants ou autres.
Dans ce contexte critique et poussés par notre conviction de l’importance des salles de cinéma comme un espace d’ouverture de culture et de collectivité nous avons eu l’envie d’essayer de retisser le lien entre le citoyen tunisien et sa salle de cinéma en l’invitant à la visiter et à la prendre en photo.
L’action «Mon cinéma à moi» a commencé par un appel destiné aux citoyens tunisiens les invitant à prendre en photos la salle de cinéma qui leur tient à cœur. Ces salles peuvent être en cours d’exploitation, désaffectées ou transformées en magasins, restaurants ou autres.
Elle se clôture par l’exposition urbaine des photos reçues à l’occasion des journées cinématographiques de Carthage et cela sur l’avenue Habib Bourguiba.
Cela permettrait, lors de ce grand évènement cinématographique, de relever le problème endémique de la disparition des salles de cinéma en Tunisie.
Au-delà de cet acte de témoignage par la photo de l’état actuel des salles de cinéma, nous avons voulu inviter les citoyens à revisiter un espace dans lequel ils ont vécu des moments de cinéma, partagé un film avec des gens et se sont ainsi inscrits dans un espace de lien social.
L’acte de photographier devient ainsi un acte d’appropriation de la salle de cinéma, une prise de conscience de ce qu'elle est devenue et un positionnement spontané par l’image vis-à-vis de la disparition ou la détérioration de ces précieux espaces.
Cette action de l’association s’inscrit dans la continuité de deux autres actions organisées par l’association à fin de réfléchir et de sensibiliser sur l’appauvrissement inquiétant du circuit des salles en Tunisie.
La première était l’édition de cartes postales reprenant des photos de salles de cinéma fermées ou transformées ainsi que des illustrations. La deuxième action était l’organisation d’une table ronde «Les salles de cinéma, état des lieux et perspectives».  
L’action «Mon cinéma à moi» se définit ainsi comme citoyenne et cinématographique à la fois, elle vise à rendre le citoyen un acteur important dans la défense de ses acquis culturels et des salles de cinéma en premier lieu.

Pour plus d'information : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


 

Powered by  MyPagerank.Net