Advertisement

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

BIENTOT ICI

 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 513
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 206
Jaquettes: 0
«Quel cinéma tunisien après la Révolution ?» Version imprimable Suggérer par mail

Table ronde à la MC Ibn Khaldoun - «Quel cinéma tunisien après la Révolution ?»

Un miroir de la société

Le Temps — Inès Ben Youssef

 

Le redémarrage des tournages des films ne s’est pas encore fait. Compréhensible  au vu de la situation instable dans laquelle le pays se trouvait au lendemain de la révolution. Un grand nombre de scénarios de longs et de courts métrages de fiction et de documentaires ont obtenu des aides à la production du ministère de la culture. Les cinéastes sont en train de revoir leur scénario et d’apporter quelques modifications pour améliorer les séquences à tourner.

Table ronde à la MC Ibn Khaldoun - «Quel cinéma tunisien après la Révolution ?»

En attendant les prochains mois l’évolution du paysage cinématographique, le secteur a besoin d’une remise à niveau que tous les cinéastes ont souhaitée depuis des années. Le projet de réforme existe, il s’agit d’apporter quelques modifications sur certains points et de le mettre en action. Lors d’une réunion, tenue récemment au siège de l’Utica, les cinéastes ont exprimé leur volonté d’œuvrer pour le développement du secteur cinématographique par la mise au point d’une stratégie nationale de l’image englobant le cinéma, la télévision et les autres médias sous une seule tutelle.
Il est donc clair que de nouvelles perspectives s’offrent au cinéma tunisien dans un contexte de liberté enfin atteint. Désormais, les cinéastes doivent se prévaloir de plus d’audace et rompre avec les réflexes et les pratiques d’autrefois pour proposer des œuvres proches des préoccupations des citoyens et des ambitions des spectateurs. Certaines associations ont commencé à œuvrer dans ce sens, à l’instar de l’Association tunisienne des cinéastes amateurs dont les membres ont tourné des documentaires sur les événements qui ont eu lieu au lendemain de la révolution notamment les sit-in de la Kasbah ; l’Association tunisienne pour la promotion de la critique cinématographique a organisé, pour sa part, une table ronde autour du thème : «Quel cinéma tunisien après la Révolution ?» qui a permis aux participants : Ikbal Zalila, Kamel Ben Ouanès, Mehrez Karoui, Habib Mestiri et d’autres... de débattre du rôle que doit jouer le cinéma dans la Tunisie de demain.
C’est ainsi que certains axes ont été examinés concernant la citoyenneté du cinéaste, le cinéma entre engagement et vocation artistique, la question de la décentralisation (produire dans les régions, enrichir le parc des salles) ainsi que les mécanismes à mobiliser pour une meilleure diffusion de la culture cinématographique. Même si les interventions et les débats n’ont pas abouti à des résultats probants, les participants ont fait un tour d’horizon sur le paysage cinématographique actuel après la Révolution. Celle-ci a permis à de nombreux cinéastes professionnels et amateurs de tourner plusieurs documentaires sur différents sujets ayant émergé à la suite de la Révolution comme les sit-in de la Kasbah, les réfugiés de Ras Jedir et d’autres événements marquants.
La production cinématographique existe et se développe au gré de l’actualité. Sa diffusion est prévue à l’occasion de certains festivals comme le FIFAK pour les films amateurs ou le festival de Hergla qui tiendra sa prochaine édition à Sidi Bouzid. La reprise de l’activité cinématographique est encore lente mais les intervenants à cette table ronde sont confiants dans l’avenir et souhaitent que le secteur évolue selon des bases solides et efficaces.

Inès Ben Youssef

Source : http://www.letemps.com.tn/
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


ABONNEZ-VOUS À NOS CHAINES

 

À VOS AGENDAS ! PROCHAINS FESTIVALS


FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM FRANCOPHONE DE NAMUR

32ème édition du 29 septembre au 7 octobre 2017.

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM AMAZIGH DE MONTRÉAL

1ère édition le 30 septembre 2017.

 

FESTIVAL DU FILM ARABE DE FAMECK

Du 4 au 16 octobre 2017.

 

ALEXANDRIA MEDITERRANEAN COUNTRIES FILM FESTIVAL

33ème édition du 7 au 12 octobre 2017.

 

FESTIVAL FRANCOPHONIE MÉTISSÉE

Du 26 septembre au 19 octobre 2017.

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM ARABE DE GABÈS (FIFAG)

3ème édition du 29 septembre au 5 octobre 2017

 

FESTIVAL DU CINÉMA ARABE DE MALMO

Du 6 au 10 octobre 2017.

 

FESTIVAL D'ANNABA DU FILM MÉDITERRANÉEN
3ème édition du 11 au 17 octobre 2017.

 

FESTIVAL CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE MONTPELLIER

Du 20 au 28 octobre 2017.

 

JOURNÉES CINÉMATOGRAPHIQUES DE CARTHAGE

28ème édition du 4 au 11 novembre 2017.

 

FESTIVAL CINÉBANLIEUE

12ème édition du 8 au 17 novembre 2017.

 

FESTIVAL DES CINÉMASD'AFRIQUE DU PAYS D'APT (84) FRANCE

15èmeédition du 10 au 17 novembre 2017.

 

FESTIVAL DES 3 CONTINENTS DE NANTES

39ème édition du 21 au 28 novembre 2017.

 

RENCONTRES D'AFLAM À MARSEILLE

5ème édition du 22 au 26 novembre 2017.

 

 

 

FESTIVAL DU CINÉMA MÉDITERRANÉEN DE BRUXELLES

17ème édition du 1er au 8 décembre 2017.

 

CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

QUI EST EN LIGNE

Il y a actuellement 14 invités en ligne

Powered by  MyPagerank.Net