Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 524
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 108
Jaquettes: 0
FTCA - FÉDÉRATION TUNISIENNE DES CINÉASTES AMATEURS Version imprimable Suggérer par mail

 

Le cinéma amateur était en discussion, jeudi 11 mars 2010, à la maison Ibn Khaldoun dans le cadre des rencontres de l’Association Tunisienne de la Promotion de la Critique Cinématographique (ATPCC).

 

Une discussion profonde et enrichissante entre les présents et l’invité Adel Abid, président de la Fédération Tunisienne  des Cinéastes Tunisiens (FTCA) et directeur du Festival International du Film Amateur du Kélibia FIFAK.

 Première organisation cinématographique du cinéma en Tunisie, la FTCA est le plus ancien cadre, où les amoureux du 7ème art pouvaient toucher à une caméra, regarder et débattre d'un film. Ses premiers amateurs sont, actuellement, les pionniers du cinéma de notre pays. Jadis, la FTCA comptaient des milliers d’adhérents puisqu’elle constituait le passage obligatoire pour faire une carrière dans le cinéma.


Mais avec le temps, le cinéma est devenu plus accessible à travers la nouvelle technologie numérique et les écoles privées et étatiques qui favorisent l’apprentissage de cet art. Alors, que devient la FTCA après ces changements ? Une question que les présents ont posé  afin d’illuminer la piste d’une nouvelle définition de cette fédération usée par le temps et les gens.


Actuellement, la FTCA subit plusieurs problèmes et il y a même ceux qui prévoient sa disparition. Ses difficultés  financières, s’associent à la volonté de l’organisation de garder son indépendance et son identité amateur consacrée à l’amour du cinéma en tant qu’art engagé ou encore porteur de message. D’autres problèmes concernent, en gros, la nouvelle génération : le manque d’inspiration, le manque de production, en formation, en connaissances techniques, en références… et surtout la réduction du nombre des adhérents et du nombre des clubs…
Mais malgré cela, la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs continue à donner le plus au cinéma tunisien. Faut-il rappeler qu’elle produit, tous les ans, une centaine de films amateurs qui entrent en compétitions nationales et internationales.
Cette fédération a aussi le mérite d’organiser Le FIFAK qui métamorphose la ville de Kélibia, le temps d’une semaine estivale. Il s'agit de l'évènement le plus rayonnant à l'échelle arabe et africaine depuis une cinquantaine d’années.
Des stars, des cinéastes, des journalistes, des cinéphiles et des amateurs de cinéma se réunissent au bord de la mer pour respirer 24h/24 du cinéma. Voilà ce qui rend le cinéma amateur tunisien continuel, surtout, à travers son FTCA ! C’est son histoire lourde en amour pour le 7ème art et cette volonté divine de voir des films projetés sous le ciel clair de Kélibia.

 

Henda


Source : http://tuniscope.com

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net