Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 524
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 90
Jaquettes: 0
Le militantisme dans toutes ses formes Version imprimable Suggérer par mail

http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Photos/20100217-p-8703558.jpg

A 29 ans, l'actrice tunisienne Hend Sabry est l'une des grandes figures du cinéma arabe. Elle est aujourd'hui ambassadrice du PAM et égérie de Garnier.

Mélange de politicienne et d'actrice à l'humour spontané, Hend Sabry ne laisse jamais ses interlocuteurs indifférents. Avec un large sourire aux lèvres, elle exprime avec liberté ses opinions et défend avec véhémence ses idées.


    Charmante et charismatique, elle a séduit le public venu nombreux pour la découvrir dans un nouveau costume, celui de la nouvelle égérie de Garnier. Si Hend Sabry est connue et reconnue dans le grand écran en tant que l'une des meilleures actrices de sa génération, elle est aujourd'hui le nouveau visage de la marque Garnier. Ce n'est pas tout, Hend Sabry est également ambassadrice du Programme alimentaire mondial (PAM).
Présente sur tous les fronts, la jeune artiste ne se contente pas de s'afficher innocemment, mais elle porte en chacune de ses apparitions des messages bien précis. Elle raconte : «J'essaie de m'engager dans ce que je fais, de porter des valeurs précises, celles de la femme maghrébine et arabe, qui a de l'ambition à faire changer les choses dans son monde, de faire évoluer sa société et de créer un quotidien meilleur pour sa jeunesse. Même mon art est une forme de militantisme pour moi.» Le militantisme, la jeune tunisienne l'a connu depuis son enfance, grâce à ses parents «gauchistes» et très engagés politiquement et culturellement.

Célèbre pour ses personnages mélodramatiques, Hend interprète une panoplie de rôles et tente tant bien que mal de ne pas se cantonner dans un même genre. Elle explique : «Je n'aime pas me limiter à un genre de films ou de personnages. Je fais des films commerciaux pour pouvoir faire des films indépendants par la suite. On doit bien gagner sa vie… C'est vrai que je suis plus connue pour mes rôles dans les films dramatiques, mais j'essaie de m'ouvrir sur de nouveaux horizons.» Et la comédie ? «C'est difficile de faire rire, les grands comédiens sont formés pour cela. Moi, je n'ai jamais reçu de formation en théâtre, donc, c'est difficile pour moi, mais j'apprends sur le tas», nous répond Hend Sabry. D'ailleurs, l'actrice est en pleine préparation d'un travail où elle nous fera rire. Il s'agit en fait d'un feuilleton «Ayza atgawiz» adapté d'un roman qui porte le même nom. Sa diffusion est prévue pour Ramadan 2010. «L'histoire est celle d'une jeune fille arabe qui est très indépendante, vit pleinement sa vie et sa carrière, mais veut se marier.

Le feuilleton est plein de clichés de mère, de tantes comme nous les connaissons dans nos sociétés arabes. C'est très drôle», déclare Hend qui fait de temps à autre escale à la télévision, pour le plaisir de ses fans. «Je me considère une fille de cinéma, je m'invite de temps à autre à la télévision qui rassemble, quand même, un grand nombre de spectateurs. C'est 350 millions d'Arabes qui te regardent quand tu passes à la télé. Je dirais que je me contente d'y aller en invitée, car ma maison, c'est le cinéma», nous confie la délicieuse actrice.
On n'oubliera jamais son rôle dans «Le silence des palais». A l'époque, Hend Sabry n'avait que 14 ans. Aujourd'hui, elle sillonne les écrans du monde arabe et séduit des millions de spectateurs. Pourtant, H. Sabry qui a été dirigée par les grands du cinéma arabe, rêve d'incarner une personnalité arabe. Elle conclut : «Je suis devenue obsédée par l'identité arabe et je rêve d'incarner ceci à l'écran. J'ai envie, par exemple, de jouer Dalida.»


--------------------------------------------------------------------
Une ambassadrice de cœur
La beauté de Hend n'a d'égale que la beauté de son cœur. Ex-ambassadrice du Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef), elle poursuit son engagement contre la faim en 2010. Depuis le 12 janvier, elle a été nommée ambassadrice du PAM (Programme alimentaire mondial).
Elle mettra sa notoriété au service de la lutte contre la faim dans les pays en développement, et principalement au Moyen Orient. «Je suis ravie de me joindre aux efforts du PAM pour nourrir les personnes les plus vulnérables au monde. Je m'appuierai sur mes fans pour expliquer comment une (petite) contribution individuelle peut contribuer à éradiquer la faim et à aider les enfants sous-alimentés», a indiqué Hend Sabry. Une ambassadrice qui sait prendre soin d'elle… et des autres.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net