Advertisement

Recherche

Votre publicité ici

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Nos partenaires

 

 

 

----------------------------------

 

----------------------------------

----------------------------------
------------------------------
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 
 
 
 
 
  
     

 

 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage
Quoi de neuf avec le nouveau festival "10 courts pour une cause" Version imprimable Suggérer par mail

Tunisie : Quoi de neuf avec le nouveau festival S'il est vrai que le cinéma peut changer les choses, le court-métrage demeure un moyen sûr pour faire naître des chefs d'œuvres cinématographiques, servant Une Cause. Tel est le credo du nouveau festival "10 courts pour une Cause". 

Dans sa première édition, une grande cause et des thèmes d'exception seront à l'affiche le 12 décembre prochain, et ce, dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de sensibilisation au don d'organes.

Nourrir la culture du don d'organes 
"Le Tunisien et le culte du corps", "la culture du deuil", "le rapport à la mort", et "la méfiance" sont les thèmes sélectionnés par ce premier festival qui aspire désormais à enrichir la liste des événements culturels en Tunisie.

L'objectif est double: donner les moyens aux jeunes réalisateurs tunisiens d'exprimer leurs talents et renforcer l'esprit de solidarité en contribuant à l'instauration de la culture du don dans les mentalités tunisiennes, conformément à la volonté du chef de l'Etat d'enraciner ce noble sentiment humanitaire chez tous les tunisiens en incluant le don d'organes dans les programmes d'enseignement et en instituant un prix présidentiel attribué à l'association la plus dynamique dans ce domaine.

De l'originalité pour marquer les esprits
"10 courts pour une cause" a opté pour des courts-métrages avec des scénarios basés sur la créativité, l'originalité et l'audace pour marquer les esprits, passer des messages, poser des problématiques et émouvoir, vite et bien. 
Selon le programme préliminaire défini par les organisateurs, la projection officielle aura lieu au théâtre municipal de Tunis, en présence d'éminentes personnalités du monde de la culture et des médias.

Avec un jury formé entre autres de Nouri Bouzid et Selma Baccar, le festival sera couronné notamment par la remise d'un prix spécial et du prix du public. 
Il est à signaler que cette manifestation est organisée par l'Association tunisienne de sensibilisation au don d'organes (ATSADO) et Infinity solutions (société spécialisée dans les événements culturels) en collaboration avec plusieurs autres partenaires dont le producteur et réalisateur tunisien Ibrahim Letaief, qui sera chargé d'accompagner les jeunes réalisateurs tunisiens.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

< Précédent   Suivant >


Actualité en contenu

Néji Naghmouchi n'est plus

 Nous avons appris que le cinéaste tunisien Néji Naghmouchi est décédé suite à un accident de la route à Béjà.
Un amoureux de…     Lire la suite...

Vos critiques

Critique de la semaine

Dowaha, de Raja Amari
Par Hédi Dhoukar

Bande annonce

 
 

Warda de Mahmoud Jemni

cinematunisien.com sur facebook

Rejoignez notre groupe cinematunisien !

CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

Powered by  MyPagerank.Net