Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 527
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 72
Jaquettes: 0
Cinéma tunisien
L'illusion de vivre Version imprimable Suggérer par mail
Clip Clap

Journées du cinéma européen, Le bonheur de Bohdan Slàma

 

L'histoire se passe dans une région de Most, en Bohême du Nord dans la République tchèque où le taux de chômage est un des plus élevés à l'échelle nationale. Dans la  ville  morose et déprimée, le réalisateur Bohdan Slàma cherche le «stesti», qui veut dire bonheur...


D’où le titre du film, projeté, mardi dernier, sur l’écran de la salle Le Colisée, dans le cadre des journées du cinéma européen, et qui nous livre une  métaphore d’une certaine civilisation.
Mais le bonheur est éphémère. Il ne dure que peu de temps. On le devine à travers un regard ou une expression de visage. C’est «le bonheur ordinaire» des gens «ordinaires», qui habitent un même quartier populaire et qui vivent dans l’espoir d’une vie meilleure… Pourtant, le film de Bohdan Slàma est loin d’être déprimant.


Deux enfants délaissés par une mère dépressive sont pris en charge par des voisins, Monika et Tonik. Les quatre  réussissent à semer des graines de bonheur dans le champ froid et désert  de la ville. Mais la semence est fragile et délicate, elle se brise  à chaque rafale de vent...
Pour s’occuper des enfants, Monika a mis en  veilleuse son départ en Amérique où réside son fiancé. Tonik, quant à lui, malgré son chômage, s’arrange pour trouver une maison pour cette famille nouvellement constituée.


Mais la mère des enfants, partie se soigner, revient. Elle veut récupérer ses enfants. Par conséquent, Tonik et Monika, désormais amoureux, doivent se séparer... Le bonheur s’effrite et se dissipe.


Amitié, amour et sacrifice, est-ce cela le bonheur?

Bohdan Slàma l’exprime, en tout cas, avec beaucoup de vérité.
Le film s’arrête sur la démolition de la maison où l’on croyait pouvoir réaliser son rêve comme si l’espoir n’est que chimère et le bonheur illusion.

 

Héla Hazgui              
 
Source : La presse           
 
Imaginer la paix Version imprimable Suggérer par mail
Clip Clap

Journées du cinéma européen :  "The Day after peace de Jeremy Gilley (Nations unies)"

Voici un film qui retrace le long et fastidieux parcours entrepris par l’Anglais Jeremy Gilley, afin d’instaurer la journée mondiale de la paix du 21 septembre.

 
Au grÈ des vents Version imprimable Suggérer par mail
Clip Clap

J.C.E. 2008
 «Le mystère du loup» de Raimo O Niemi et «La belle et le vagabond» de Dome Karukoski, deux films marquent la participation finlandaise dans les Journées du Cinéma Européen (JCE). Loin des histoires d’amour et des rêves des adultes, nos bambins découvriront «Le mystère du loup», un film d’aventures signé par le réalisateur Raimo O Niemi qui a connu un grand succès lors de sa sortie en 2006. Diffusée sur plusieurs chaînes de télévision européennes, cette production cinématographique finlandaise fera le tour de plusieurs espaces culturels tunisiens, au bonheur de nos mômes. La tournée de ce loup finlandais circulera vers plusieurs destinations. C’est à Kairouan qu’il a commencé son périple pour arriver à Gabès le 6 décembre après être passé par Sfax, ce mercredi, la Maison de la culture Ibn Khaldoun, Tunis, le 29 de ce mois, et Jendouba le 30 novembre.
«Le mystère du loup» est un joli film qui offrira à nos enfants l’occasion de partir à l’aventure avec la petite Salla, une fillette âgée de 12 ans qui a réussi à tisser des liens avec les loups qui peuplent les bois et les environs de son village. Un jour, deux braconniers sans scrupules capturent deux louveteaux. Alors l’enfant décide de libérer coûte que coûte les deux petits… Parviendra-t-elle à sauver les deux louveteaux ? La réponse est à découvrir lors de la tournée de ce loup finlandais.

 

 

Changement
Le programme du Théâtre de la ville de Tunis a subi quelques modifications touchant les spectacles de la première semaine de décembre. Les passionnés de musique symphonique et surtout les fidèles de l’Orchestre Symphonique Tunisien sont invités le 2 du mois prochain à «rencontrer» Ahmed Achour et ses musiciens. Un concert qui annonce la réouverture de la saison musicale de cet orchestre, fondé en 1969 dans le but de faire mieux connaître aux Tunisiens les œuvres maîtresses du répertoire universel.
Le deuxième rendez-vous sera le 3 décembre avec «Piaf, une vie en rose et noir», une pièce de théâtre qui relate la vie de Piaf, fille d’un acrobate des rues devenue la chanteuse la plus célèbre dans le monde entier. Une pièce qui lève le voile sur la genèse et la naissance de plusieurs tubes comme «La vie en rose», «Non, je ne regrette rien», «A quoi ça sert l’amour» et d’autres chansons qui résonnent encore dans nos mémoires. Un joli rendez-vous concocté par «Yalil Production» et qui rend hommage à Edith Piaf, la voix de tous les temps.

 

 

I.A.

 
PremiËre Biennale internationale des films díÈcole Version imprimable Suggérer par mail
Clip Clap

Cérémonie de clôture


Didon d’or pour La traversée

• L’argent pour Padam et le bronze pour L’œuf

Samedi dernier, alors que la pluie tombait sur la capitale, les organisateurs de la première biennale internationale des films d'école s'empressaient dans la salle du Mondial: c'est la cérémonie de clôture.
 
Une histoire de combat Version imprimable Suggérer par mail
Clip Clap

http://www.cinergie.be/cinergie/revue92/dvd_hop.jpgHop ! de Dominique Standaert (Belgique)


Le deuxième film programmé dans la "session pour enfants" n'est  pas destiné aux tout petits mais à une tranche d'âge plus large.


Tourné entièrement en noir et blanc, Hop! est  le premier long métrage du réalisateur belge Dominique Standaert  dans lequel il y a l’humour, teinté d’une très grande sensibilité, pour nous parler du combat permanent qui existe entre des entités en apparence différentes: l’enfant et l’adulte, le bien et le mal, le peuple et la loi, et les réflexes de haine qu’inspire le racisme ainsi que le combat, plus actuel que jamais, des sans-papiers.

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 91 - 100 sur 112


ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net