Advertisement

Recherche


Mardi 11 mai 2017

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 500
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 154
Jaquettes: 0
Histoire
GEORGES CRAVENNE ' l'inventeur des César ' Version imprimable Suggérer par mail
Histoire

Georges Cravenne, né Joseph Raoul Cohen, le 24 janvier 1914 à Kairouan (Tunisie), mort le 10 janvier 2009 (94 ans) à Paris, est un producteur et publicitaire français. Il est le créateur des César du cinéma.

Georges Cravenne est né le 24 janvier 1914 à Kairouan (Tunisie).

Clapman sur un le tournage d'un film de Fernandel en 1934, il débute sa carrière dans le journalisme en 1935 comme critique à la revue Ciné-Magazine dirigé par Marcel Carné, puis en créant et dirigeant la rubrique cinéma du quotidien Paris-Soir. Il participe alors, en 1937, à la création du Prix Louis-Delluc. Parvenant à échapper à la Gestapo durant ses années de Résistance, il participe à la réouverture du Lido en 1946 et écrit pour L'Intransigeant en 1947.

 
Youssef Wahby : le doyen du théâtre et du cinéma arabes Version imprimable Suggérer par mail
Histoire

http://www.lapresse.tn/images/news/detail_news/92277

 

Youssef Wahby reste incontestablement le plus grand comédien et acteur de l’histoire du théâtre et du cinéma  arabes.

 
Cinéma d'Afrique noire francophone à L'espace miroir, d'André Gardies Version imprimable Suggérer par mail
Histoire

http://culturebase.net/inc/mediaimage.php?file=artist_434_MambetyOK.jpgUne référence indispensable

Né avec les indépendances, lié dans son développement au destin des nouvelles souverainetés, le cinéma d’Afrique noire francophone s’engage dès son origine dans un vaste mouvement de réappropriation culturelle. Il donne à voir, prioritairement, les réalités continentales du présent comme du passé.

 
Hommage au cinéma britannique Version imprimable Suggérer par mail
Histoire
http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Photos/20081120-p-Hitchcock.jpgLe Fifm revisite le répertoire d'Hitchcock, Kubrick et Losey

Le Festival international du film de Marrakech célèbre cette année le 7e Art dans toute sa dimension anglo-saxonne dans le cadre de la section «Flashback», avec la projection de douze films de trois cinéastes emblématiques de la production anglaise.
 
Cinéma tunisien : une réalité qui fait mal Version imprimable Suggérer par mail
Histoire

La production tunisienne est maigre et le nombre de salles de cinéma est passé de 82 en 1987 à 17 en 2006. Les observateurs estiment que la nature du public a changé par rapport aux années 70 et 80. Ils ajoutent que les étudiants, intéressés auparavant par les films politiques et de nature engagée et qui ont fréquenté les salles de cinéma, ont changé de goût. Les salles de cinéma proposent aujourd'hui des films commerciaux sans contenu et le genre pornographique (interdit aux moins de 16 ans) commence à se répandre dans le but d'attirer le public et de ne pas le perdre au profit des cafés. Ils ferment donc leurs portes.

À ces facteurs s'ajoutent la prolifération des ciné-clubs et l'apparition de chaînes satellitaires spécialisées dans le cinéma. D'après les chiffres officiels, il n'existe pas de salles de cinéma dans dix gouvernorats sur 24. Quant aux producteurs, ils se plaignent du fait que les ciné-clubs piratent les films et violent les droits d'auteurs, ce qui les prive des bénéfices de leurs films.

 

 


CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net