Advertisement

Rejoignez-nous !

Propuls par HelloAsso

Recherche

Identification






Mot de passe oubli ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

Sample Image

 


 

 

 

Interviews
Hassen Allilche, Secrtaire gnral du FIFEJ de Sousse - 14/11/2001 Version imprimable Suggrer par mail

 Co-fondateur en 1991 avec Néjib Ayed du Fifej (Festival international du film pour l’enfance et la jeunesse) de Sousse, Hassen Allilèche est aujourd’hui Secrétaire général de la biennale. Entre deux problèmes d’intendance à régler, une copie de film qui se fait attendre et un forum qu’il doit animer, il a malgré tout trouvé quelques minutes pour répondre à nos questions.

 

 
RENCONTRE AVEC HABIB ATTIA (CINETELEFILMS) Version imprimable Suggrer par mail

2015-02-17 11:56:53

 

Propos recueillis par Asma DRISSI - La Presse de Tunisie.

 

Optimisme et détermination

Il est un des plus jeunes producteurs tunisiens, mais il est à la tête d’une des plus anciennes sociétés de production.

Celle qui a misé sur la nouvelle vague du cinéma tunisien, «Cinétéléfilms». Habib Attia n’est pas uniquement le fils de Ahmed Bahaeddine Attia qui a produit les films les plus importants du cinéma tunisien, c’est un jeune producteur qui a le vent en poupe, ayant produit Laila’s Birthday, le long métrage du Palestinien Rashid Masharaoui auréolé de plusieurs prix internationaux dont le Tanit d’argent des JCC 2008.
 Et bien que sa carrière ne date pas de très longtemps, et qu’il ait très peu produit de films, il garde une vision claire de son métier et regarde vers l’avenir avec optimisme et détermination.

 

 
ABDELAZIZ BEN MELOUKA, PRODUCTEUR TUNISIEN, LEXPRESSION Version imprimable Suggrer par mail

 «La Tunisie doit soutenir le cinéma algérien»


 

12 Juillet 2010

Nous l’avons rencontré au siège de sa société de production (Dumar Films-CTV Services), lors d’une rencontre conviviale avec toute l’équipe du film tuniso-algérien «Les Palmiers blessés» de Abdellatif Ben Ammar.



L’Expression : Expliquez-nous comment vous est venue l’idée de vous associer à l’Algérie ?

A. Ben Melouka : De toute façon, on est obligé maintenant. La situation du cinéma tunisien ou magrébin fait que nous sommes obligés de travailler ensemble et de coproduire ensemble. Le cinéma tunisien n’est plus à la mode. C’est terminé. Les caisses de l’Europe ne sont plus accessibles.

 
 
Interview / Mohamed Challouf (Ralisateur tunisien) Version imprimable Suggrer par mail

 «Pourquoi j’ai fait un film sur Tahar Chériaa»

La projection de «Tahar Chériaa, à l’ombre du baobab», un documentaire réalisé par Mohamed Challouf, a été sans contexte l’un des moments forts de la 25ème session des Journées cinématographiques de Carthage, qui se sont déroulées du 29 novembre au 7 décembre dernier.

 

Dans cet entretien, Mohamed Challouf revient sur les motivations qui l’ont poussé à faire ce film qui rend hommage à  l’un des monuments du cinéma tunisien et africain.

 
Entretien avec Lotfi Layouni, producteur Version imprimable Suggrer par mail

 Entretien conduit par Salem TRABELSI — La Presse du 05-01-2015

 

Lotfi Layouni, producteur : Sensibiliser les chaînes de télé aux productions tunisiennes

Lotfi Layouni est producteur de cinéma mais aussi l’un des membres de la chambre syndicale des producteurs de films longs métrages.

 

Il a été à l’origine de la manifestation «hors champs» organisée parallèlement aux JCC. Entretien

 
<< Dbut < Prcdente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Rsultats 28 - 36 sur 86


 

Powered by  MyPagerank.Net