Advertisement

Rejoignez-nous !

Propulsé par HelloAsso

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Interviews
Entretien avec tahar chikhaoui pour les 3e rencontres des cinémas arabes Version imprimable Suggérer par mail

 Propos recueillis par Camille Lons*

Pouvez-vous nous parler de la genèse de ce festival ?

C’est l’association AFLAM qui organise le festival. Cette association existe à Marseille depuis 2000. Elle œuvre pour la diffusion des cinémas arabes à travers la projection de films et l’organisation d’événements à Marseille et autour de la Méditerranée. C’est à partir de 2013, à l’occasion de l’événement Marseille-Provence capitale européenne de la culture, que l’AFLAM a présenté cette idée de festival, dont le projet a été retenu par MP2013 (1).

 

 
Entretien avec Khadija Lemkacher, réalisatrice Version imprimable Suggérer par mail

 Entretien conduit : par Salem Trabelsi — La Presse du 20-04-2015


Quand le cinéma ressuscite le patrimoine

«La nuit de la lune aveugle» est le court métrage tunisien de Khadija Lemkacher qui vient d’obtenir les prix du  Meilleur film et de la meilleure actrice au festival Oujda au Maroc.

 

Nous avons eu cet entretien avec sa réalisatrice.


 

 
Amine Bouhafa, César 2015 de la meilleure musique Originale Version imprimable Suggérer par mail

 Le petit poucet qui revenait toujours à la musique.
A vingt-huit ans, il remporte le César de la meilleure musique originale pour le film Timbuktu ! Entretien.

Il faut rendre à César ce qui est à César et à Amine ce qui est à Amine ! Le petit poucet du Conservatoire national de musique de Tunis avait toujours su retrouver sa passion musicale. Ni le lycée pilote, ni l’école d’ingénieurs, ni les finances ne réussiront à l’en détourner !

 

 
NADIA EL FANI : «La chimiothérapie sera longue pour guérir du cancer intégriste» Version imprimable Suggérer par mail

 Cathy Macherel — Tribune de Genève du 20 mars 2015.

La réalisatrice franco-tunisienne Nadia El-Fani est de passage à Genève, dans le cadre du Festival du film oriental qui diffuse deux de ses films. Sa réaction et son analyse suite aux tragiques événements de Tunis.

 

 
Fathi Akkari, universitaire et metteur en scène tunisien Version imprimable Suggérer par mail

«La question fondamentale qui m’interpelle est la pédagogie de la création»

Faiza MESSAOUDI — Le Temps du Jeudi 12 Mars 2015.

Fathi Akkari est l’un des vétérans du théâtre tunisien. Il est praticien, enseignant à l’Institut de l’Art Dramatique et metteur en scène. Sa dernière création est une pièce intitulée les sentiers de la lune, produite par le centre d’art dramatique du Kef et dont l’avant-première a été récemment donnée dans un premier temps au Kef ensuite à Tunis. Il a réalisé ce projet théâtral en se basant sur des recherches rapprochant théâtre et mysticisme. Comme la fête internationale du théâtre s’approche (le 27 mars), nous avons pensé à aborder, en avant goût, des questions relatives à l’écriture dramatique en Tunisie.

 

L’homme du théâtre Fathi Akkari a été au rendez-vous.

 

Interview.

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 19 - 27 sur 84


 

Powered by  MyPagerank.Net