Advertisement

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 513
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 448
Jaquettes: 0
Critiques
La mémoire vivace Version imprimable Suggérer par mail
Critiques
http://www.sudplanete.net/_uploads/images/films/HAJJAJ_Nasri_2006_The-shadow-of-absence_poster.jpgOmbre de l'absence de Nasri Hajjej
 

Je ne rentre plus nulle part
Je m'habille de nos rêves
Orphelin jusqu'aux lèvres
Mais heureux de savoir
Que je te viens déjà

Six pieds sous terre Jojo tu espères encore
Six pieds sous terre tu n'es pas mort

                                                  Jacques Brel
 
Par ces temps où la réalité palestinienne devient un fait divers qui passe sous les yeux indifférents de téléspectateurs qui prennent leur dîner en attendant leur

 

 
Colloque Version imprimable Suggérer par mail
Critiques
Un colloque sur le thème : «Le cinéma et le Maghreb», organisé à Tunis par le Centre d’études maghrébines (CEMAT), a réuni des universitaires tunisiens et états-uniens. Divergences d’intérêts et… d’approches.
 
La vie est un spectacle Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

http://www.lexpression.com.tn/upload/Youssef-Chahine11-08-2008.jpg

 

Il est au cinéma égyptien ce que Victor Hugo est à la littérature française du XIXème siècle. Il a dominé le siècle autant par sa longévité que par la fécondité exubérante de son œuvre. Youssef Chahine (1926-2008) a produit pas moins de 35 films touchant tous les genres et reflétant, en miroir fidèle, les événements majeurs qui ont marqué l'Histoire de l'Egypte et du Monde arabe de 1950 à nos jours.

 
Hergla 2008 : l'Ècriture de libertÈ de Djibril Diop Mambety Version imprimable Suggérer par mail
Critiques
Les 4èmes Rencontres de Hergla, organisées du 18 au 23 juillet 2008 par le cinéaste Mohamed Challouf et le critique Hassouna Mansouri dans un merveilleux petit village tunisien de bord de mer accueillaient cette année un colloque de réflexion sur l'œuvre de Djibril Diop Mambety ainsi que la projection de tous ses courts et moyens métrages dans le cadre d'un cycle commençant à Paris par une soirée hommage au musée Dapper le 11 juillet et se terminant à Dakar du 23 au 30 juillet dans plusieurs lieux de la capitale, dont les centres culturels Douta Seck et Blaise Senghor.
 
Journées du cinéma europeen Version imprimable Suggérer par mail
Critiques
Journées du cinéma europeen
La soirée d'ouverture
 
Un film en devenir: TRENTE Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

Un film en devenir TRENTE de Fadhel Jaziri

D'habitude, un critique parle d'un film après sa sortie et non avant sa réalisation. Seulement, pour le prochain film de Fadhel Jaziri, son premier en solitaire, les perspectives qu'il fait miroiter dans le contexte actuel, brumeux et incertain, du cinéma tunisien, font de cette œuvre la paille de foin qu'on se sent obligé d'agripper, avec le vague espoir qu'elle sera la locomotive qui tirera la production local vers des jours meilleurs.

 
Le sens d'un engagement Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

Le sens d'un engagement
Bab'Aziz, ou le prince qui regardait son âme, de Naceur Khémir

 Image

 
Le court-métrage tunisien : engouement pour l'expérimental Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

Le jeune cinéma tunisien passe plus que jamais par l'école, car il suffit plus la passion ou le sentiment d'une vocation pour être cinéaste ; il faut aussi l'acquisition d'un savoir et une maîtrise des ABC du métier. C'est ce qui ressort du profil des cinéastes invités le Jeudi 19 Avril 2007 à 18h30
par l'Association tunisienne pour la promotion de la critique cinématographique (ATPCC) à la soirée du court-métrage.

 
Le court-métrage tunisien : engouement pour l'expérimental Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

Le jeune cinéma tunisien passe plus que jamais par l'école, car il suffit plus la passion ou le sentiment d'une vocation pour être cinéaste ; il faut aussi l'acquisition d'un savoir et une maîtrise des ABC du métier. C'est ce qui ressort du profil des cinéastes invités le Jeudi 19 Avril 2007 à 18h30
par l'Association tunisienne pour la promotion de la critique cinématographique (ATPCC) à la soirée du court-métrage.

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivante > Fin >>

Résultats 99 - 107 sur 107


CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net