Advertisement

Recherche

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

NOS PARTENAIRES

 
 
 

 

 

 

 


 


 

 
 
 
 

Films Tunisiens

Court métrage
Long métrage

Stats

Films: 527
Critiques: 2
Bandes annonce:
Commentaires: 183
Jaquettes: 0
Critiques
CORPS ÉTRANGER, DE RAJA AMARI AU FESTIVAL DE BERLIN Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 2017-02-20 09:07:00

 

Naser Samir Ayache pour cinematunisien.com

 

«Jassad Gharib» relate un fragment d’une vie : celle d’une jeune fille tunisienne, Samia, qui a décidé de fuir son pays, hantée par l’idée d’être rattrapée par un frère islamiste qu’elle avait dénoncé. Elle prend le large, clandestinement, pour la France. Elle se rendra en premier lieu dans un café-bar, où travaille Imed, une connaissance, mais surtout un ami de son frère. Ensuite, elle rencontrera Leila, alias madame Berteau, veuve et héritière d’un bourgeois français, pour qui elle travaillera.

 

 
Ô ! CAPITAINE DES MERS… DE HICHEM BEN AMMAR Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 2017-01-31 13:42:13

 

Complicité et savoir-faire

Par Mahmoud Jemni pour cinematunisien.com

 

Les larges plans qui ornent «Ô ! Capitaine des mers» sont d’une esthétique fascinante pour un film de fiction. Ces images en ouverture captent notre regard. La voie est désormais libre au fantasme. Soudain surgit le genre : documentaire.

 

On y pénètre comme l’homme qui plonge dans la mer, désireux de retrouver, comme dans le ventre maternel, l’Eden quitté : plénitude et quiétude.

 
ECRANS DE TUNISIE EST DE RETOUR Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 2016-11-20 22:21:11

 

A l’occasion des dernières Journées Cinématographiques de Carthage, nous avons eu la surprise de découvrir un nouveau numéro de la revue «Ecrans de Tunisie», revue qui a vu le jour dans les années 80, puis a réapparu en 2009.

 
A PEINE J'OUVRE LES YEUX : LA TUNISIE AVANT LA RÉVOLUTION Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 H. H. Publié le mercredi 27 avril 2016

Leyla Bouzid filme la difficile émancipation de la jeunesse tunisienne juste avant la chute de Ben Ali.


«A peine j’ouvre les yeux, je vois des gens s’exiler. A peine j’ouvre les yeux, je vois des gens éteints. Sur leur dos, on construit des châteaux». Sur scène avec son groupe, Farah chante le malaise de la jeunesse tunisienne. Elle chante l’ennui, les portes fermées, l’absence d’espoir dans un pays corrompu, où «les chiens ont des dents en or, les pauvres que des gencives». En cet été 2010, la jeune fille de 18 ans vient de passer son bac avec mention, elle est amoureuse et a toute la vie devant elle…

 
KHOUSSOUF, «ÉCLIPSES» DE FADHEL JAZIRI Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 Fiction sur fond d’enquête policière

Meriem Amira — Le Temps du samedi 23 Avril 2016
 

Après un silence de 8 ans, un long répit pour Fadhel Jaziri et le revoilà de nouveau sur nos grands écrans avec son dernier film de fiction «Eclipses», sorti dans les salles de cinéma tunisiennes depuis le 06 avril 2016.

Un film dédié à la mémoire de Omar Jaziri, le fils du réalisateur décédé lors du tournage de ce film.

 

 
«Simshar» de Rebecca Cremona : Un conte de la mer cruelle Version imprimable Suggérer par mail
Critiques
 LE TEMPS — Hatem BOURIAL — Jeudi 29 Octobre 2015

Présenté en avant-première dimanche dernier, le film maltais «Simshar» vient de faire sa sortie dans le circuit commercial le 28 octobre. Cette œuvre de Rebecca Cremona interprétée par le comédien tunisien Lotfi Abdelli sera projetée dans trois salles du grand Tunis, à savoir le ciné Madart, l'ABC et le ciné Amilcar. Par ailleurs, ce film sera sur l'écran du Majestic de Bizerte à partir de la semaine prochaine.

Notons également que les recettes de la séance du mercredi au ciné Madart seront reversées à l'association "Machreq Echams" qui soutient des écoles primaires dans le gouvernorat de Kasserine.
 
Fin décembre de Moez Kamoun, bientôt sur nos écrans Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 Asma Drissi — La Presse | Publié le 09.09.2010

Histoire d’amour et d’amitié

La rentrée cinématographique commence à se préparer. A la veille des JCC 2010, des films tunisiens sont déjà prêts et attendent impatiemment leur sélection pour représenter le pays dans la compétition officielle. Mais cet événement, ô combien important pour nos cinéastes, ne les empêche pas de préparer une sortie nationale de leurs films, histoire de faire profiter et le public et les médias de l’œuvre avant le brouhaha du festival.


 
Horra de Moez kammoun - Que d’incohérences ! Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 Meysem M. — La Presse du 08-03-2015

 

Le troisième long métrage du cinéaste Moez Kammoun, «Horra», a été présenté récemment aux journalistes. Sur nos écrans à partir du 11 mars…

«Horra» (libre au féminin), comme le suggère le titre, se penche sur la condition de la femme tunisienne, prise entre son envie de s’émanciper et une société rétrograde et machiste.

 

 
Bidoun 2 de Jilani Saadi : Un film véritablement «sans» Version imprimable Suggérer par mail
Critiques

 Auteur : Souad BEN SLIMANE — La Presse du 06-12-2014

 

Finalement, nous avons pu voir le film qui a écrasé tous les longs métrages tunisiens dans le cadre de la commission de sélection pour la compétition officielle de cette 25e édition des JCC. Mais le film porte bien son titre.


Jeudi dernier, quelques quarts d’heure avant la projection, un monde fou attendait l’ouverture des portes du Théâtre municipal.

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 14 sur 107


CINE CLAP

Tournage Chronique d’une agonie, un nouveau film de Ayda Ben Aleya

Mahrez KAROUI - (La Presse).
 Rêves et désenchantement

On n’a pas encore eu…     Lire la suite...

ECOUTEZ FRANCE MAGHREB 2

Powered by  MyPagerank.Net